Portrait #1 : la Ferme Cimetière

Virginie et Denis Cimetière sont installés à Toufflers, où ils produisent une gamme diversifiée de produits

 

– Le 6 mai 2016 – 

Un peu d’histoire …

Installée à Toufflers à 8 kilomètres de Roubaix, Denis et Virginie de la ferme Cimetière possède une exploitation familiale ouverte depuis plusieurs générations. Le premier “ancêtre” (c’est ainsi qu’ils le présentent) a créé une ferme à Toufflers en 1750, mais suite à un incendie en 1880, leur arrière grand-père s’est installé dans ce qui est encore aujourd’hui la ferme Cimetière. La construction de l’étable et de la grange date de 1882, dont l’inscription est encore visible sur les deux bâtiments.
Depuis Janvier 2002, ce sont Denis et Virginie qui ont repris l’exploitation et qui la font vivre, avec le soutien d’une employée pour la transformation des produits laitiers. Comme il y a 100 ans, ce sont 15 hectares qui sont cultivés pour la vente et les divers besoins des animaux.

Virginie Cimetière

Virginie nous présente ses produits laitiers

Denis Cimetière

Denis Cimetière en plein ramassage de radis

Qualité assurée !

A la Ferme Cimetière, une attention toute particulière est prêtée à la richesse et la préservation des sols. L’élevage bovin permet de produire du fumier utilisé ensuite dans les champs, pour réduire l’usage d’engrais sur la production de légumes. Leur nourriture (comme les betteraves ou du blé) permet également de varier l’utilisation des sols en venant s’intercaler entre deux plantations de légumes, sur le principe de la rotation de culture.

On voit bien par expérience que quand on met des légumes derrière une céréale, il y a moins de mauvaises herbes, moins de maladies.

Denis et Virginie Cimetière privilégient également la culture sous abri, afin de protéger les légumes de la pluie, responsable de la pourriture, et la lutte biologique, c’est-à-dire l’utilisation de bons insectes pour lutter efficacement et naturellement contre les ravageurs.
En ce qui concerne le lait, il est transformé sur place le matin (pour transformer le lait chaud immédiatement après la traite) et le soir (pour écrémer le lait) ce qui fait qu’aucun litre de lait n’est vendu à la laiterie. Cette méthode garantit que le lait, produit fragile, ne subit pas de transports inutiles qui pourraient nuire à la chaîne du froid par exemple.

Et le CourtCircuit.fr là dedans ?

Les Cimetière, depuis la première génération, ont toujours fait de la vente directe. Pour pouvoir perdurer, ils ont dû diversifier et développer leurs productions, ce qui a compliqué la gestion des terres. Le choix de s’associer avec le CourtCircuit.fr a été motivé par l’ouverture à une nouvelle clientèle, mais aussi et surtout pour permettre de vendre leurs produits en association avec d’autres producteurs pour proposer une gamme complète.

Plutôt que de proposer des asperges alors qu’on n’a pas les terres pour, on va proposer par contre 3000m² de carottes au lieu de 2000. Une fois qu’on est lancés, ça reste gérable pour nous.

Fonctionnant d’abord sous forme de marchés et auprès de quelques détaillants, les Cimetière ont choisi leCourtCircuit.fr et son système de point de retrait avec un producteur gestionnaire pour se libérer du temps pour prendre soin de leurs exploitations.

Leurs produits

Les Cimetière élèvent 12 vaches laitières, dont la production est entièrement transformée sur place : du fromage, des fromages affinés, du fromage blanc, des yaourts, de la crème fraîche et du beurre.
Un tiers de la surface cultivée est réservée aux légumes de saison, dont les principaux sont les fraises de pleine terre, avec aussi des endives de pleine terre. Selon la période de l’année, on peut retrouver des carottes, des poireaux, des salades, des radis…

En tout sur l’année, on cultive 35 fruits et légumes différents.

La ferme propose aussi des volailles de chair, élevées et abattues sur place.
Les Cimetière produisent également une culture fourragère pour nourrir leurs bêtes, qui n’est donc pas vendue.

Où commander ?

Vous pouvez retrouver les produits de la ferme Cimetière au point de retrait de Roubaix, à la Condition Publique, le mercredi de 16h30 à 19h,

Communauté Roubaix Accès Roubaix

Ainsi qu’au Grand Mix, à Tourcoing, le jeudi de 18h à 20h
Commande tourcoing Commu Tourcoing

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page